top of page

ACHETER FAIT MAIN OU PAS ?

Clémentine est enceinte. Les nausées sont enfin passée et malgré les douleurs fugaces dans le bas du dos qui l'envahissent de temps en temps elle se plonge avec délice dans les préparatifs des petites affaires de son Bébé qu'elle attend maintenant avec une impatience grandissante.

Elle prend des notes, des screen shot sur son téléphone, elle fait des listes, elle se questionne et confronte les idées de tous ses proches dans d'interminables discussions.


Elle voudrait offrir à son Bébé un univers à son image mais aussi éco-responsable et sécurisé.


Elle décide finalement de se tourner vers le monde de la création fait main. Pour ces jeunes parents les créateurs sont une bonne alternative aux grandes chaînes de puériculture.

Ils vont pouvoir trouver des créations à leur goût, originales et uniques.

Le Papa est artisan et il leur tient à cœur à tous les deux en achetant un produit fait main de préserver le savoir faire national, régional et local. Ils pensent aussi que ce sera convivial et rassurant grâce au rapport direct avec le créateur.


Son amie Zoé lui dit de faire attention. Pour elle l'appellation fait main a une connotation négative car elle pense à un travail d'amateur ...

Alors Clémentine approfondit ses recherches. Elle prend le temps, elle est vigilante.


Pour sa liste de naissance elle choisira finalement de passer par une créatrice (oui ce sont plus souvent des femmes dans ce domaine !) pour laquelle la qualité et le respect des règles de sécurité sont les principales préoccupations.

Elle a retenu plusieurs nom de marques locales qui proposent un travail professionnel avec un visuel sur les réseaux qui lui correspond. Elle a envie de les suivre et de découvrir leur travail.


Elle ose enfin envoyer quelques messages pour poser les questions qui restent encore sans réponse et elle n'est pas déçue : on lui répond, on l'accompagne dans ses choix, on la conseille et on lui propose de belles idées et de jolis tissus.


Clémentine est rassurée. Bébé aura le joli trousseau dont elle rêvait mais en plus il sera enveloppé de douceur dans des matières aux normes, sans substances nocives pour sa peau fragile.


La prochaine fois qu'elle verra Zoé elle tentera de la persuader de se tourner sans crainte vers le fait main.

D'ailleurs, elle va l'embarquer avec elle la semaine prochaine, il y a un marché de créateurs dans le village à côté (elle a vu passer l'annonce sur son feed instagram). Ce sera une chouette journée entre fille et peut-être qu'elle réussira à la convaincre !


Si l'histoire de Clémentine vous parle, vous êtes invités à partager avec bienveillance et sans jugement votre vécu, vos astuces, vos anecdotes et vos bonnes idées sur le sujet de cet article qui aideront certainement les jeunes parents à se sentir moins seuls dans cette grande aventure.


A très vite ...

Frédérique





27 vues0 commentaire
bottom of page